LNB

Dans un match intense, les Couramiauds perdent sur un tir au buzzer en prolongations…

Nancy et Saint-Chamond: deux équipes proches au classement par leurs bilans similaires dans ce championnat de Pro B.

C’était donc un match important pour rester en haut de classement, l’équipe locale, avec son changement d’entraîneur dans la semaine, surfe tout de même sur une bonne dynamique avec trois succès de rang avant cette rencontre. Les hommes d’Alain Thinet sont plus en délicatesse et cherchent à se reprendre après avoir perdu à Rouen et contre Aix Maurienne avant la trêve.

Le premier quart temps sera très fermé, les deux équipes scorent peu et sont dans la bonne intensité défensive, Jure comme à son habitude débute bien la rencontre, et le SCBVG fait la course en tête pour atteindre 4 points d’avance au bout des dix premières minutes… 10-14.

Le SLUC se réveille alors et place un 7-0 pour repasser devant. Mounir stoppe l’hémorragie et permet, sur un tir à deux points, de repasser devant à la 14 ème minute.

Le SCBVG joue bien et maîtrise son sujet à la mi-temps. Les Saint-chamonnais sont devant à la pause en terminant fort le quart temps avec un 9-2 (28-35).

Une adresse retrouvée pour les deux équipes fera s’envoler le score rapidement, Paul enchaînant trois tirs primés, suivis par Mathieu et Théo (provoquant 3 lancers Francs). Le SCBVG mène alors de 17 points et on peut alors penser que la victoire sera au bout.

C’était sans compter sur le réveil des locaux qui infligeront un 18-5 en 4 minutes pour recoller à 1 petit point du SCBVG : 53-54.

Le match est relancé et le scénario de ce quatrième quart temps est dingue, les deux équipes se rendent coups pour coups, Paul réalise un match incroyable et rentre de gros tirs, les couramiauds sont distancés de 4 points à 30 secondes de la fin du match, Paul Carter provoque alors une faute sur un tir longue distance lui permettant d’aller aux lancers Francs, 2/3, l’équipe est à -2. Sous la pression de Théo, Lewis perd la balle sur la remise en jeu et les couramiauds récupèrent la possession. Paul conclu un tir en course sur un service de Paumier. Le SLUC ne marquera pas et les deux équipes vont en prolongations à 16 partout.

La prolongation débute avec toute la tension possible, les deux équipes se répondent, notamment aux lancers francs. Paul égalise sur un énième tir de loin à 10 secondes de la fin. Malheureusement Ron Lewis montera la balle pour conclure l’action sur un tir à trois points très difficile… qu’il marquera! Le buzzer du match retenti sur le tir, les coéquipiers de Mathieu Guichard perdent le match: 92 – 89.

Nul doute qu’après un tel match, nos joueurs auront a cœur de se rattraper contre Paris vendredi à la halle Boulloche. Venez nombreux les encourager!

Comments are closed.